Le Laboratoire d’éducation à la démocratie (LED) est une association qui favorise la participation démocratique de l’ensemble des citoyen·ne·s par le développement d’outils innovants.

Si le droit de vote et la liberté d’expression sont nécessaires à l’exercice de la démocratie, la contribution active de chacun·e à la réflexion politique implique également l’acquisition de compétences spécifiques. En effet, la démocratie, objet mouvant aux définitions multiples et aux pratiques souvent conflictuelles, mobilise à la fois l’art de la critique et la culture de la discussion.

  • L’art de la critique, par un usage raisonné du doute, permet de distinguer les savoirs des croyances. Il invite à interroger les discours et les représentations afin d’identifier les biais, les préjugés et les sophismes qui faussent le jugement.
  • La culture de la discussion permet d’accepter le conflit dans la mesure où il nourrit le questionnement collectif. Dans ce cadre, la confrontation des points de vue ne vise pas à réduire au silence l’une ou l’autre des parties, mais au contraire à enrichir un dialogue fondé sur l’écoute active.

Ces savoir-faire et ces savoir-être ne sont pas toujours valorisés dans une société où, de l’école à l’entreprise, les structures verticales restent prédominantes. Ils sont pourtant indispensables à la pratique de la démocratie au quotidien. C’est la raison pour laquelle leur apprentissage est au cœur des travaux du LED.